Val d’Europe agglomération ► [Vidéo] Cérémonie des vœux : 2000 nouveaux logements, trois centres de loisirs, des micro-crèches, une halle de marché, une piscine et un stade seront construits

Val d’Europe agglomération ► [Vidéo] Cérémonie des vœux : 2000 nouveaux logements, trois centres de loisirs, des micro-crèches, une halle de marché, une piscine et un stade seront construits© Magjournal 77

Les vœux institutionnels de Val d’Europe agglomération ont eu lieu jeudi 19 janvier à la grange du Château de Chessy, siège de la communauté d’agglomération. C'était l’occasion pour son président, Philippe Descrouet, de faire le point sur la construction de logements et d’équipements publics du territoire valeuropéen.

Val d’Europe agglomération est un "territoire d’opération d’intérêt national", avec une production annuelle de logement imposée par convention. Philippe Descrouet, son président, explique : « Nous avons une production de logements ambitieuse avec une moyenne de huit cent quatre-vingt-trois logements par an, dans la trajectoire du PLH (ndr : programme local de l’habitat) qui sera approuvé au prochain conseil communautaire. Le programme est en lien avec les objectifs du SDRIFF-E de la Région Ile-de-France qui doit produire soixante-dix mille logements par an. Notre territoire contribuera deux fois plus que la moyenne IDF à cette production. » Il ajoute : « Ces trois dernières années, ce sont près de deux mille cinq cents logements qui ont été livrés sur le Val d’Europe et deux mille de plus sont en cours de réalisation. La phase V d’Eurodisney, quant à elle, devrait générer plus dix mille unités de logements supplémentaires de toute nature. Il faut ajouter à cela les projets de Montry (Epinette et Coulommière) et de Bailly (Lillandri). Il nous appartient collectivement de faire en sorte que le calendrier et la localisation des opérations futures soient adaptés à la capacité d’accueil de nos équipements publics et à nos finances publiques. »

Le président de Val d’Europe, s’adressant directement au sénateur, Pierre Cuypers, et au sous-préfet, François-Claude Plaisant, souligne : « Val d’Europe agglomération est une agglomération d’aménagement, à qui l’on a imposé un projet d’intérêt général et une opération d’intérêt national conventionnée avec Disney. Notre institution, ex SAN, n’a plus légalement la possibilité de financer comme avant jusqu’à 100% les équipements publics communaux indispensables aux communes à qui l’on impose des milliers de logements et dont les moyens sont limités faute de recettes économiques. Il faut donc légiférer au plus vite pour que nous retrouvions la possibilité qu’avaient les SAN de les financer à 100%. Sans quoi, certaines communes ne seront plus en mesure d’en assumer la charge et cela remettra totalement en cause la concrétisation de la phase V à venir. Aujourd’hui, les communes financent leurs équipements publics et sont éventuellement subventionnées à hauteur maximale de 50% dans le cadre du projet de l’OIN. Un fond de concours permet aux autres communes d’obtenir sur projet possible participation de VEA. »

Un milliard d’euros ont été investis dans les équipements publics valeuropéens. Le président souligne une « augmentation de 20 à 30% du coût des opérations ». Il indique : « Val d’Europe agglomération assure à titre gracieux la maîtrise d’ouvrage déléguée pour le compte des communes et gère la réalisation d’un bon nombre d’équipements publics. Est en chantier le groupe scolaire numéro 4 de dix classes à Chessy. Sont en projet un centre de loisirs de quatre-vingts places sur Chessy et sur Villeneuve-le-Comte, la première tranche d’un gymnase à Coupvray, des micro-crèches à Coupvray et Serris, une halle des marchés et un centre culturel intergénérationnel à Serris, un centre de loisirs sur Montry. Concernant les équipements structurants, nous souhaitons concrétiser le projet de plaine des sports sur Montry. Il devrait être constitué d’une piscine avec un bassin de 50 mètres. La deuxième piscine devient nécessaire et nous avons fait le choix de la placer sur le territoire des nouvelles communes qui nous ont rejoints. Il y aura un grand stade avec une piste d’athlétisme, un terrain d’entrainement, une aire de lancée et des tribunes de deux à quatre mille places, plus un parking. L’équipement est prévu pour faire de grandes manifestations sur le Val d’Europe. »

Philippe Descrouet a profité de la soirée pour rappeler le bras de fer entamé par les élus de Val d’Europe agglomération contre la prolifération des logements de type Airbnb : « Espérons seulement que ces logements ne soient pas en partie convertis en meublés touristiques. Et nous espérons toujours pouvoir les réduire drastiquement. C’est pourquoi nous avons fait appel de la décision d’un juge qui a retoqué notre arrêté. »

Si une vidéo rétrospective de 2022, rythmée par bon nombre d’évènements valeuropéens, a ouvert la soirée, une deuxième a conclu les discours en présentant les vœux de l’ensemble des élus du bureau communautaire. 

Dernière modification le mardi, 24/01/2023

Publié dansVie locale

Ils adhèrent

ilsadherent2

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Météo

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Lire les mensuels

Go to top