×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 563

Poincy ► [Vidéo] Exposition : Bernard Petetin, atteint d'Alzheimer, montre un parallèle avec l'évolution picturale et la maladie

Poincy ► [Vidéo] Exposition : Bernard Petetin, atteint d'Alzheimer, montre un parallèle avec l'évolution picturale et la maladie

Poincy a accueilli une exposition singulière, vendredi 19 et samedi 20 novembre. Bernard Petetin, ancien commerçant de Meaux, atteint de la maladie d'Alzheimer, a fait découvrir ses toiles au public.  

 

Le vernissage de l'exposition de Bernard Petetin a eu lieu vendredi 19 novembre. Le commerçant de Meaux, âgé de 80 ans, ancien élu municipal de Poincy, est atteint d’Alzheimer. Depuis une vingtaine d’année, il peint. Daniel Berthelin, maire de la commune, explique l’origine de l'exposition : « Bernard Petetin, qui a été conseiller municipal et adjoint au maire du village, est atteint depuis cinq ans du syndrome d’Alzheimer. Féru de peinture, il a un don incontestable et sa professeur a eu l’idée de l'exposition avec la thématique de l’évolution de sa maîtrise de l’art par rapport à l’évolution de sa maladie. J’ai accueilli favorablement l'idée. C’est une cause qui nous tient tous à cœur. Je souhaite que ce soit une prise de conscience pour les administrés. »

Sa professeur d’art, Katia Kostoff, qui exerce aussi en Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), raconte : « Je travaille avec Bernard depuis vingt ans. Il est tombé malade, atteint de la maladie d’Alzheimer. Au bout d’un moment, on n’a pas pu continuer en atelier, c’était trop long pour lui. Trois heures de cours, c’était impossible. Son épouse a eu l’idée que je vienne le voir à domicile. Et on a continué notre travail chez lui. Cela l’a complètement libéré au niveau pictural, parce qu’il a fait des choses beaucoup plus contemporaines, plus abstraites. Il y a eu un changement total. Du 'j’ai peur de mal faire', il est passé au défoulement total. C’est l’expression intérieure qu’il a ressortie : une gaité constante, alors qu’avant c’était presque triste. Il s’est relâché en donnant le maximum, ce qui est typique chez les malades atteints d’Alzheimer. Pour les familles, c’est extraordinaire ; il y a la découverte d’une autre personne, quelqu’un qui veut laisser une trace indélébile. »

Colette, l’épouse de Bernard, souligne : « Il a beaucoup baissé avec le confinement... Katia l’aide pour le choix de la palette de couleurs, mais il tient pinceau et couteau seul. Elle vient une fois par semaine à domicile pour des cours privés. Cela fait du bien à mon mari. Ça le stimule. »

Lors du vernissage, les visiteurs étaient tous particulièrement émus. Beaucoup connaissaient déjà l’artiste depuis des années, bien avant sa maladie. En effet, ce dernier était commerçant. C'est lui qui avait repris la quincaillerie familiale, à Meaux. Bernard Petetin, tout sourire, mêlé à ses amis de longue date, a profité de l'événement, tant des petits gâteaux du buffet que des marques d'attention du public.

 

8 - Abonnement au mensuel du 27 nov 2021 au 29 jan 2022

Dernière modification le mardi, 23/11/2021

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Recevez le mensuel dans votre boîte aux lettres : abonnez-vous

Ils adhèrent

ilsadherent2

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°44 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top