Meaux ► Zonta club : Frédérique Lécrivain élue présidente

Meaux ► Zonta club : Frédérique Lécrivain élue présidente

 

Colette De Korsak, présidente du Zonta club de Meaux, après deux ans de travail au service du droit des femmes, passe la main à Frédérique Lécrivain. La cérémonie de passation s'est déroulée dimanche 13 juin. 

 
Frédérique Lécrivain est la nouvelle présidente du Zonta club de Meaux. L'ancienne présidente de l'association des commerçants Acheter à Meaux, gestionnaire de trois sociétés dont l'Hôtel Ibis Styles depuis quinze ans, s'est mise au service de la cause des femmes à travers le Zonta. Elle indique : "L'action principale est de maintenir ce qui fonctionne depuis des années, comme par exemple l'organisation de la marche nocturne annuelle qui a lieu en novembre, la participation à la course La Meldoise, la vente de chocolats pendant les fêtes de fin d'année... Les dons que nous recevons vont aux projets associatifs pour les femmes. Nous accompagnons en effet des projets, dont un très important qui est 'la bourse performance'. Celle-ci est menée par le Zonta international et par chaque Zonta local qui propose un dossier. Le vote se fait au niveau national et permet d'octroyer une bourse d'aide à l'entreprise."
 
 
L'année dernière, le Zonta de Meaux a récolté des fonds pour aider des jeunes filles à passer leur permis de conduire et leur permettre de s'insérer dans la vie active. 
Par ailleurs, chaque présidente présente un projet qui lui est propre. Frédérique Lécrivain va s'atteler à mettre en place un système pour permettre aux femmes victimes de violences conjugales, habitantes de Meaux et sa région, de quitter leur domicile en urgence et surtout d'être abritées, avec leurs enfants, le temps de prendre les mesures nécessaires et d'activer tout le système judiciaire, en urgence également. 
Frédérique Lécrivain souligne : "Je rêve que notre projet permette de mettre les femmes à l'abri, de protéger leurs enfants plus rapidement, plus efficacement. Je rêve d'offrir un meilleur avenir à ces adultes en devenir... Nous travaillons toutes ensemble bien-sûr, et pour bien faire il faut que le lancement se fasse dans la deuxième année de la présidence. Comme les autres, c'est une action qui se sera poursuivie au-delà des deux ans. Toutes nos actions sont faites pour durer." 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Dernière modification le mardi, 22/06/2021

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°40 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top