Monthyon ► [Vidéo] Au château de Jean-Claude Brialy : 1 500 pieds de tomate ont été offerts aux visiteurs

Monthyon ► [Vidéo] Au château de Jean-Claude Brialy : 1 500 pieds de tomate ont été offerts aux visiteurs

La Ville de Meaux a offert 1 500 pieds de tomate aux visiteurs du parc du château de Jean-Claude Brialy, à Monthyon. La Journée aux Jardins a eu lieu dimanche 6 juin et a remporté un succès toujours grandissant. 

Les 1 500 pieds de tomates que les services des espaces verts de Meaux avaient préparés en prévision de la journée exceptionnelle ont tous trouvé preneur. Les visiteurs se sont allègrement servis et ont aussi bénéficié des conseils avisés de Frédéric et Damien. Dimitri, le gardien du château, a aussi mis la main à la pâte, comme il le fait toujours. 

Bailly fête de la musique du 12 au 19 juin 2021

Frédéric, tout à la fois avec constance et enthousiasme, expliquait :  "Il y a des pieds de tomate Marmande, de la Noire de Crimée, de la Genovese et de la tomate cerise. Nos collègues ont fait les semis à serre chaude, en ville, à Beauval. Les pieds sont bons à mettre en terre ou replanter en pot pour les rebords de fenêtre. Ceux-ci sont des variétés spécialement adaptées aux petits espaces."

L'événément a été organisé par Marc Rousseaux, chargé de mission pour le projet culturel, organisateur des Rendez-vous aux Jardins, tant pour Monthyon que pour le jardin Bossuet qui se sont déroulés la veille. Il déclare : "Nous avons voulu en effet quatre variétés de tomates car il en faut pour tout le monde. Les agents des espaces verts expliquent aux visiteurs comment il faut repiquer les plants, les arroser, les entretenir. Dans deux mois, les gens pourront manger des tomates de leur jardin, même s'il ne fait que trente centimètres carrés."

Un label "Monthyon"

La manifestation qui s'est déroulée dans le parc du château donné à la municipalité de Meaux par l'acteur Jean-Claude Brialy, avant sa mort, était un clin d'œil, en préfiguration de l'avenir culturel de l'endroit. Les projets comprennent la réalisation d'un potager conservatoire de légumes très anciens, comme des légumes racines, des panais, topinambours, cardons... "qu'on mangeait au temps des chevaliers". Il y aura aussi des simples, des herbes aromatiques utilisées depuis longtemps pour la cuisine. Marc Rousseaux souligne : "A terme, le potager de Monthyon pourrait alimenter les restaurants meldois avec un label Monthyon. Plus bas, dans le pré des chevaux, nous allons faire un verger avec des variétés locales de fruits."

Toute la journée, les figurants du spectacle historique de Meaux ont déambulé dans les allées du parc du château, en costume d'époque d'un siècle passé, aux côtés des deux comédiennes de la troupe de théâtre, Prisma Theatro, qui se défiaent en combat d'épée. 

Les musiciens, dans un salon de la maison, ont donné un concert caché, puisque la réglementation sanitaire n'autorisait pas encore le retour des concerts. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernière modification le mercredi, 09/06/2021

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°38 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top