Mitry-Mory ► [Vidéo] La Ville travaille à l’amélioration et au renforcement de ses liaisons douces

Mitry-Mory ► [Vidéo] La Ville travaille à l’amélioration et au renforcement de ses liaisons douces

 

Le déplacement à Mitry-Mory est une question majeure pour les habitants, autant dans la commune qu’au-delà, en raison de la circulation routière amplifiée dans le secteur. Marianne Margaté, première adjointe et conseillère départementale, a expliqué, vendredi 12 février, le schéma de liaisons douces sur lequel la Ville travaille.


Les liaisons douces et plus particulièrement les pistes cyclables sont une orientation mise en place par la commune depuis plusieurs années, comme le long du mail des Martyrs de Châteaubriant, du départ du rond point de la Fringale jusqu’à la la zone d’activité de la Villette-Aux-Aulnes. Au fil du temps, les trajets se déploient et « demandent à être améliorés » afin d’être « plus efficaces ».

Garage Bos du 11 avril au 11 mai 2021

La Ville a prévu quatre objectifs principaux : en premier lieu il s’agit du rabattement vers les deux gares de Mitry, celle de Mitry-le-Neuf et celle de Mitry-Claye et les lieux de vie, ensuite du rabattement vers les deux collèges, un à Mitry-le-Neuf et un dans le quartier des Acacias, et le lycée avec les 1 500 élèves qui viennent de tout le bassin de vie. Le troisième objectif est de poursuivre et raccorder les tronçons déjà effectués, et le quatrième de travailler les liaisons douces interquartiers pour relier les deux grandes parties de Mitry (Mitry Bourg et Mitry-le-Neuf). Marianne Margaté déclare : « La commune est étendue avec ses trois mille hectares et ses deux quartiers séparés. Nous voulons travailler avec les communes limitrophes comme Compans et Gressy. Nous nous saisissons de ce que fait le Département aujourd’hui puisqu’il a son plan Vélo, avec une action particulière sur les collèges, ainsi que de ce que fait la communauté d’agglomération, Roissy Pays de France, qui définit son schéma directeur en ce moment. Mitry va fixer le sien dans le courant de l’année pour une réalisation l’année prochaine. C’est un travail de dentelle à construire au niveau local, mais grâce au diagnostic réalisé par la communauté d’agglo via des questionnaires aux habitants avec neuf cents réponses, nous avons une première base de travail. Nous allons pouvoir approfondir nos réflexions de manière plus locale, par exemple en cheminant à vélo avec les Mitryens. Des stationnements de vélo il y en un peu dans toute la ville et ça ne suffit pas. »
Des liaisons douces vers  les collèges sont déjà en place mais Mitry va maintenant s’atteler aux grands axes routiers à traverser ou à longer, comme par exemple les rond-points. « Les travaux du CDG Express ont rompu l’accès le long de la RD 84, et on voit de plus en plus de gens qui empruntent les ronds points surplombant la Francilienne. Ce sont des points noirs qu’il faut traiter... Dans un tissu urbain, il faut que tout le monde apprenne à circuler ensemble. On ne pourra pas faire une place séparée pour les bus, une pour les voitures, une pour les vélos, une autre pour les trottinettes de plus en plus nombreuses. C’est une manière d’apporter sécurité et apaisement dans la ville  » souligne Marianne Margaté.   
La réalisation d’une bande cylable à contre-sens est prévue dans la zone commerçante de la rue Franklin-Roosevelt jusqu’au rond point de Stalingrad. Les travaux se dérouleront de mai à septembre. Une autre partie concernera le rond point lui-même, pour pouvoir aller à vélo jusqu’à la gare.

D’autres actions seront réalisées « tout au long du mandat » pour que le vélo trouve sa place dans la ville.

 

Roissy Pays de France musée du 11 avril au 11 mai 2021

 

 

Publié dansVie locale

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°36 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top