Villiers-sur-Morin ► Conseil municipal : les élus démissionnaires voulaient provoquer de nouvelles élections

Villiers-sur-Morin ► Conseil municipal : les élus démissionnaires voulaient provoquer de nouvelles élections

Communiqué de Caroline Auliac, conseillère municipale, Bernard Renault, Claudie Joulaud, Stéphanie Vieux, conseillers démissionnaires, à Villiers-sur-Morin, jeudi 5 janvier -

La première adjointe, Caroline Auliac, chargée des finances, a été le témoin privilégié, du fait de ses fonctions, des dysfonctionnements, du manque de transparence, et des choix compromettant pour l’avenir de notre village. Onze élus, de la minorité mais aussi de la majorité municipale, ont constaté à regret que la situation ne pouvait perdurer, et en toute confiance, ont décidé d’une démission collective.

Cette démission n’est ni un acte irresponsable ni irréfléchi. Elle résulte d’une décision courageuse et collective de mettre fin à une situation caractérisée par une désinformation incompatible avec une gestion sereine de la commune, par le lancement de projets immobiliers démesurés et dont la réalisation aurait compromis de façon irréversible le cadre de vie du village et le caractère champêtre de la commune.

Le législateur a prévu cette situation et a pris des dispositions qui permettent de gérer le suivi des affaires courantes, en aucun cas le village ne peut être bloqué. 

Pour ce qui concerne les nombreux commentaires au sujet de la suppression de la page Facebook de la commune, il est important de préciser un certain nombre de points :

  • Cette page Facebook a été créée depuis le compte personnel d’une adjointe, qui était chargée de la communication au sein du conseil municipal et qui a géré la page jusqu’à sa démission effective le 7 décembre dernier.
  • Ne souhaitant pas, compte tenu de sa position de démissionnaire, et pour des raisons de responsabilités compréhensibles, continuer à gérer cette page, elle a décidé de la fermer.
  • Consciente de la gêne que cela pouvait représenter pour les abonnés, l’adjointe a proposé au maire le transfert de propriété sur une nouvelle page Facebook, mais cette fois sur un compte créé par la commune, avec un profil « Mairie » pour éviter qu’une telle situation se représente et pour faire perdurer l’information locale qu’est en droit d’avoir la population sur les actualités de la commune.
  • A ce jour, nous n’avons pas de réponse à cette proposition de transfert.

Pour l’extension de la cantine, projet qui tient à cœur de tous les élus car il apportera un réel confort aux enfants et aux employés communaux, nous rappelons que de nombreux élus ont donc découvert le projet alors qu’il était déjà en cours d’instruction, fait inhabituel pour un projet de cette ampleur. Le dépôt de dossier précipité par l’adjoint chargé des travaux, ne permettra pas une ouverture à la rentrée prochaine, des élus s’étant étonnés lors de la présentation, des nombreux points non pris en compte, particulièrement sur la consommation énergétique (isolation, chauffage, couleur de la toiture…), il reste donc des points à revoir avant de finaliser les devis et les demandes de subventions.

Notre objectif en démissionnant collectivement était de provoquer de nouvelles élections dans notre village, qui auront lieu dimanche 19 mars. 

Nous sommes confiants dans votre volonté de voir notre village conserver son cadre de vie tout en se modernisant, et vous pourrez compter sur nous. Vous pouvez nous contacter à l’adresse mail suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Dernière modification le mardi, 10/01/2023

Publié dansLes communiqués

Ils adhèrent

ilsadherent2

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Météo

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Lire les mensuels

Go to top