Bien-être ► Rangement et désencombrement : des atouts Feng shui pour énergiser votre espace de vie

Bien-être ► Rangement et désencombrement : des atouts Feng shui pour énergiser votre espace de vie

 

L’état de notre habitat est le reflet de notre vie, de notre état d’esprit. Le désordre et l’encombrement sont à l’opposé même des principes Feng Shui. Quand une pièce est rangée et dégagée, on y ressent un effet reposant : ce lieu nous redonne de l’énergie. Voyons deux exemples d’effets négatifs du désordre et de l’encombrement.

Dans un bureau, le désordre ne favorise pas la concentration. Ranger permet d’y voir plus clair : cela facilite finalement la prise de décision.

 

 

Dans une chambre, lieu de régénération, une énergie saine est primordiale. Le désordre y provoque, au contraire, une sensation de fatigue…

Les solutions : ranger et désencombrer.

Qu'entend-on par « ranger » ? Éliminer le désordre.

Par « désencombrer » ? Lutter contre l’accumulation.

Les deux actions se complètent. Elles aident à purifier notre intérieur, le rendre plus harmonieux et agréable, à favoriser une circulation fluide de l’énergie, le fameux chi.

Les étapes incontournables, à respecter pièce après pièce, pour assainir notre intérieur :

  1. Aérer : faire entrer l’air et la lumière (y compris dans les placards). Renouveler l’énergie en ouvrant fenêtres et volets !
  2. Dépoussiérer : nettoyer. Par de nombreux aspects, le Feng Shui n’est que du bon sens… La poussière est mauvaise pour la santé, elle freine le Chi : il convient donc de l’éliminer, y compris en bougeant les meubles.
  3. Vider, Trier : Classer. Les questions à se poser alors sont : est-ce que j’utilise cet objet régulièrement ? Est-il abîmé ? A quelle catégorie appartient-il (outil pratique, souvenir, cadeau, achat personnel, décoration…) ? Que représente-t-il pour moi ? Nous avons tendance à accumuler les objets, parfois inutiles, qui regorgent d’énergie stagnante, empêchant ainsi toute évolution.

Il faut aussi se questionner pour les papiers (courrier entassé, prospectus ou magazines empilés – alors qu’aujourd’hui tout peut être numérisé…) : qu’est-ce qu’il est strictement nécessaire de conserver ?

Et ne parlons pas des vêtements que l’on ne met jamais et qui encombrent inutilement nos armoires, voire nos chaises. Vous avez dans les mains des habits inutilisés depuis plus d’un an : séparez-vous d’eux !...

Quant à la vaisselle ébréchée, ou aux services dépareillés, ils ne correspondent pas à l’énergie de la prospérité, bien au contraire. Ils symbolisent les problèmes financiers. Il s’agit donc de s’en séparer. Encore une fois, le bon sens revient aussi avec la dangerosité par le risque de coupure.

Deux points sont fondamentaux à cette étape : oublier le « cela pourrait me servir un jour » et « c’est un cadeau, il faut que je le garde »…

  1. Jeter / Donner / Revendre : se libérer de l’inutile. Les souvenirs peuvent parfois nous retenir dans le passé et nous empêcher d’avancer. S’en séparer, c’est pouvoir faire place à la nouveauté dans notre vie. Il faut savoir que permettre une deuxième vie en donnant ou revendant aide parfois psychologiquement à se défaire plus facilement d’objets ou de meubles (cela relève d’une sorte de « déculpabilisation ») …
  2. Placer / Mettre en valeur : attribuer une place, au bon endroit, à chaque chose que l’on souhaite garder. Pour se faire, le Feng Shui préconise des meubles fermés à portes lisses dans le séjour et les chambres. Sinon, il faut vraiment veiller à ne pas surcharger les étagères et faire en sorte que la poussière ne s’y accumule pas.
  3. Se tenir à une auto-discipline de rangement et nettoyage réguliers… Nous devons garder à l’esprit que le désordre engendre le désordre ! Il y a ici un effet boule de neige souvent lié à notre procrastination. J’ajouterai simplement que ranger est un atout permettant au niveau pratique d’éviter la frustration et la perte de temps, lorsque l’on cherche quelque chose…

En conclusion, il faut comprendre que le Feng Shui ne prône pas pour autant le minimalisme, mais la compréhension de l’impact négatif du désordre ou encore de l’accumulation. Notre environnement a une influence sur notre bien-être. A nous de faire en sorte qu’elle soit positive grâce à un espace respirant et une énergie vivifiée.

Frédérique Rémond-Dubosc

 

 

 

 

Dernière modification le samedi, 19/06/2021

Publié dansLe coin mag

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Ils adhèrent

ilsadherent2

L'agenda

Horoscope

Sudoku

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Le mensuel n°40 : les solutions des jeux

Lire les mensuels

Go to top