Mitry-Mory ► Trois malfaiteurs volaient des pots catalytiques dans une casse automobile

Mitry-Mory ► Trois malfaiteurs volaient des pots catalytiques dans une casse automobileillustration

Trois individus ont été interpellés par la police, à Mitry-Mory, dans la zone industrielle de Mitry-Compans, mercredi 18 janvier.

Il était 23 h 45 lorsque l’alarme de la casse automobile de la rue Gay-Lussac a retenti. Le propriétaire a averti la police et s’est rendu sur les lieux. Les malfaiteurs ont alors pris la fuite. Les trois individus sont montés précipitamment dans une renault Mégane. Ils ont été rattrapés par une patrouille de police un peu plus loin, rue de Claye. Interrogés sur place, ils se sont montrés hésitants quant à ce qu'ils faisaient sur les lieux. De même, ils n’ont pas donné d’explication sur les raisons pour lesquelles leurs chaussures étaient boueuses.

Face à leurs contradictions et l’incohérence de certaines de leurs réponses, les trois hommes ont fini par reconnaître avoir pénétré dans la casse afin de voler des pots catalytiques. La boue sur leurs chaussures s’expliquait par le fait que les véhicules qu’ils voulaient dépouiller étaient stationnés à l’extérieur.

Retournés à la casse, les policiers ont mis la main sur le matériel que les voleurs avaient abandonné avant de s'enfuir : une scie-sabre pour découper les pots catalytiques et un cric hydraulique pour soulever les voitures.

Les vols de pots catalytiques sont en recrudescence car ils contiennent des métaux rares qui peuvent se revendre facilement.

Les trois hommes ont été placés en garde à vue au commissariat de Villeparisis. Deux des voleurs, nés en 1999, ont déclarés être domiciliés à Sevran (Seine-Saint-Denis). Ils avaient déjà eu affaire à la police pour divers larcins. Le troisième, né en 1983, habitant Villeparisis, était en revanche connu pour des actes plus délictueux.

 

Dernière modification le lundi, 23/01/2023

Publié dansFaits divers

Ils adhèrent

ilsadherent2

Où trouver la version papier

Présentation1 1

 

 

 

Météo

Vous souhaitez contacter Magjournal

01 60 61 79 96
 

Lire les mensuels

Go to top